Tesla Semi : un camion électrique surpuissant

tesla semi blueElon Musk, CEO de Tesla, a dévoilé le Tesla Semi, un camion surpuissant permettant de parcourir à 90 km/h de moyenne sur autoroute 800 km sans recharger avec 36 tonnes de chargement.

Une autonomie de 800 km pour le Tesla Semi

90 km/h c’est la vitesse maximum autorisée sur autoroute pour les camions de plus de 12 tonnes. Comme beaucoup de véhicules électriques actuels, ses batteries peuvent se recharger à 80% en 30 minutes. Mais cette batterie est tellement grosse que dans cette demi-heure il récupère 640 km d’autonomie!
Pour rappel, une pause de 45 minutes est obligatoire toutes les 4h30 de conduite en Europe. Sur autoroute un camion parcours au maximum 400 km en 4h30.

Un nouveau réseau mondial de Mégachargeurs

Tesla MegachargersTesla se prépare bien sûr à installer dans le monde entier un réseau de « Mégachargeurs ». La puissance délivrée par ces Mégachargeurs devrait être comprise entre 1,5 et 2 MW (d’où le ‘Méga’ dans leur nom). En effet, si Elon Musk n’a pas indiqué la capacité des batteries, il a fourni deux indices: 800 km (500 miles) d’autonomie et une consommation inférieure à 2 kWh/miles. On peut ainsi estimer cette capacité à un peu moins de 1 MWh (1000 kWh), soit 10 fois plus que les plus grosses batteries disponibles sur les modèles S ou X! Comme il n’existe pas de norme pour les prises des camions, Tesla a créé une prise spécifique à 8 broches permettant d’encaisser cette énorme puissance… Ceci ouvre la question de la normalisation des prises de fortes puissances pour les camions. Il est urgent qu’une norme soit créée et adoptée afin d’éviter l’erreur commise avec les véhicules particuliers en se retrouvant avec plusieurs types de prises et des bornes de recharges qui n’ont pas la bonne prise…

Tesla Semi

Le 0 à 100 km/h en 5 s

Le tracteur seul est capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 5 secondes (l’accélération d’une Porsche 911 Carrera) alors que le plus rapide des camions diesel le fait en 15 secondes. A pleine charge (36 tonnes), le 0 à 100 km/h est abattu en 20 secondes. Toujours coté performances, sur une montée à 5% et à pleine charge, le Tesla Semi est capable d’atteindre la vitesse de 100 km/h alors que les meilleurs diesel ne dépassent pas 70 km/h. Tout ceci est inutile pour un camion? Non! Cela fait gagner du temps et réduit la consommation, donc de l’argent. Car le Tesla Semi a été conçu comme un outil de production qui doit être rentable. Et Tesla annonce qu’aux Etats-Unis, le coût d’opération du Tesla Semi sera d’au moins 20 % inférieur à celui d’un camion diesel.

Un Cx ultra bas

Le Cx (coefficient de pénétration dans l’air) a été travaillé pour descendre à 0,36 soit un niveau proche des voitures alors que les camions classiques ont un Cx de 0,65 à 0,70.

1,6 millions de kilomètres garantis sans incident

Le Tesla Semi a été conçu pour ne jamais tomber en panne. Il comporte 4 moteurs indépendants sur les 2 axes arrières. Dans l’éventualité où un moteur tomberait en panne, 3 autres pourraient encore fonctionner. Si deux moteurs tombent en panne, le Tesla Semi aurait une puissance réduite… à celle d’un camion diesel! Même les vitres ont été conçues pour résister au choc… d’une explosion nucléaire!

Sécurité

La position de conduite considérée comme la plus sûre est la position centrale: c’est ce qui a été choisi pour le Tesla Semi.
Grace à l’énorme batterie, le centre de gravité est très bas. Le risque de retournement est ainsi réduit. Aussi Elon Musk précise qu’il est presque impossible que le camion se mette en portefeuille.

Tesla Semi intérieur

Autopilote et convois

Comme tous les véhicules Tesla, le Semi est équipé d’un autopilote, avec un système de maintien dans la voie, un système de prévention de collision et un freinage d’urgence. Il peut aussi se conduire en convoi (il semble que la limite soit fixée à 3 camions). Les camions situés derrière le camion de tête sont sans chauffeur et suivent automatiquement. Ainsi un seul chauffeur conduit 2 à 3 camions à la fois. Ceci permet d’être, aux États-Unis, plus compétitif que le train.

Convois Tesla Semi

Deux versions

Une version à plus faible autonomie est prévue: « seulement » 480 km (300 miles). Cette version, moins chère, satisfera beaucoup de transporteurs réalisant des transports régionaux.

Two Tesla Semi versions

La production commencera en 2019. Les réservations pour l’Amérique du Nord sont ouvertes. Wallmart et Loblaw (Canada) ont déjà réservé un total de 40 Tesla Semi! Le succès de ce camion révolutionnaire est garanti!

Plus d’infos sur : tesla.com/semi

Vidéo complète de la présentation du Tesla Semi: https://livestream.tesla.com/

Tesla Semi performance
Tesla Semi app

Share
Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Ping :Tesla Roadster 2: les voitures électriques supérieures aux thermiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Publicité