Hermes et Harrods s’engagent pour l’utilitaire électrique

Mis sous pression par des réglementations de plus en plus contraignantes pour l’accès aux centres-villes, les enseignes n’ont d’autres choix que de passer à l’électrique. Associé à Daimler, le transporteur allemand Hermes pourrait intégrer 1500 véhicules électriques à sa flotte d’ici 2020 tandis que le magasin londonien Harrods vient de recevoir les clés de son premier Nissan E-NV200. +

Share
  • Publicité